Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
+ 33 (0)4 50 09 32 61
fr
AccueilTexas Holdem
Nombre de tables
2
Blinds
5/5
Cave
200/1000
Retour aux jeux traditionnels

Texas Holdem Poker

 
 

Le but du jeu du Poker est de remporter les mises des autres joueurs soit en ayant une meilleure main que celles de ses adversaires, soit en leur faisant croire que votre main est meilleure que la leur afin qu’ils se retirent du jeu.

Sur cette table de poker, les joueurs s'affrontent les uns contre les autres et bluffent !

Déroulement d'une partiede Texas Holdem Poker

Sur ces tables, un croupier est présent, non pas pour représenter la banque, mais pour assister les joueurs en distribuant les cartes et en veillant au bon déroulement de la partie.

 
 

les blindes Mises de départ

Le bouton marqué « Dealer » représente le donneur. Dans le sens horaire, viennent ensuite la petite puis la grosse blinde qui engagent des mises obligatoires.

 

La grosse blinde peut être égale ou supérieure à la petite blinde, mais elle ne peut pas être inférieure. On parle de blinde, car ces mises sont réalisées avant de connaître les cartes, donc à l’aveugle (« blind » en anglais).

1ère distribution Pré Flop

Le croupier distribue 2 cartes face cachée à chaque joueur, c'est le PRE-FLOP.

Tour d'enchères N°1

Chaque joueur consulte discrètement ses deux cartes et peut alors enchérir. Le joueur à gauche de celui qui a déposé la grosse blinde est le 1er à parler.
Trois possibilités s’offrent à lui :
- Se coucher
- Suivre : mettre la même mise que la précédente
- Relancer : augmenter la mise

Lorsque le tour d’enchères revient au joueur qui a placé la grosse blinde, deux cas se présentent :
- L’un des adversaires a enchéri, il peut alors se coucher, suivre ou relancer
- Aucun des adversaires n’a enchéri, il peut annoncer « parole » pour rester dans la partie sans remettre au pot.

2ème distribution Flop

3 cartes communes face visible sont distribuées. C’est le FLOP avec son tour d'enchère.

3ème distribution Turn

1 carte commune face visible est distribuée : c’est le TOURNANT ou TURN avec son tour d'enchère.

4ème distribution River

1 carte commune face visible est distribuée : c’est la RIVIERE ou RIVER. C’est le dernier tour d’enchères.

Showdown

Si après le dernier tour d’enchères :
- Il ne reste qu’un joueur, il est le gagnant de la partie.
- Il reste plusieurs joueurs, ces derniers révèlent leurs cartes et c’est celui qui a la meilleure main (selon le classement usuel des mains) qui l’emporte.

Lors d’un tournoi, les parties de poker s’enchaînent jusqu’à ce que la plupart des joueurs n’aient plus de jetons à miser.

Les combinaisons gagnantes

Les gains
Nom de la combinaison
Définition
Exemple
Une paire 
Deux cartes de même valeur
Two pair ou Double pair
Deux paires
Three of a kind ou Brelan
Trois cartes de même rang
Straight ou Quinte
Cinq cartes dont les rangs se suivent
Flush ou la couleur
Cinq cartes de la même couleur (trèfle ou pique ou cœur ou carreau)
Full House ou Full
Brelan et simple paire
Four of a kind ou Carré
Quatre cartes d’une même rang
Straight Flush ou Quinte Flush
Cinq cartes de même couleur et dont les rangs se suivent
Royal Flush ou Quinte Flush Royale
Cinq cartes de même couleur et dont les rangs se suivent de 10 à As.

L'Histoire du Poker en France

Le Poker est un jeu populaire dont les origines remontent à plusieurs siècles!

Le mot Poker est mentionné par écrit pour la première fois aux Etats-Unis dans un livre datant de 1830 : "An Exposure of the Arts and Miseries of Gambling" de Jonathan H. Green. En effet, les premières parties de poker sont jouées dans le premier casino américain à La Nouvelle Orléans puis rapidement sur les bateaux croisières à aubes du Mississipi.

Cependant, l’histoire du poker ne commence pas là ! Des jeux présentant quelques similarités et spécificités (cartes, bluff,…) du poker sont pratiqués à travers le monde et les siècles : en Chine au Xème siècle, en Inde avec le jeu Ganijifa au XIXème siècle, en Angleterre avec le Bragg, en Perse auxXVII et XVIIIème siècles, en Allemagne avec le Pochspiel et en France au XVIIIème siècle avec le Poque.

En savoir plus